• LE MERLAN, SCÈNE NATIONALE

SAISON 2016 - 2017 AU FIL DE L'AUTRE
EDITO de Francesca Poloniato

 

En route, le mieux c'est de se perdre.
Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises
et c'est alors, mais alors seulement,
que le voyage commence.
Nicolas Bouvier


Tout juste sorti du bassin de radoube, le navire est à quai : l'équipage a travaillé d'arrache-pied et tout est paré pour le voyage. La Bande peut se répandre dans les coursives : Pauline, tout devant, sur la dunette, rêve aux prochains cent ans. Elle regarde Mickaël, tout de jaune vêtu, danser la vigie, Nathalie de tribord à bâbord fait valser les corps d'âges et Nevché, dans les haubans, chante déjà sa Marilyn. Dans la carré, Antonella, livre de bord grand ouvert, cherche une route pendant que François, au compas, poursuit déjà l'épopée du nord. Céline, dans la cambuse, peaufine sa recette de sauce Blanche. Les moussaillons de la Ruche se préparent : Edith sur le pont, Fanny aux cordages, Arthur à la barre.

Tout est paré, les passerelles sont lancées, ils montent : petits, grands, jeunes, vieux, solitaires ou en famille, en voisins ou depuis l'autre bout de la ville, Ils grimpent sur le pont et le navire bruisse de leur présence curieuse et joyeuse. La capitaine est à l'écoute qu'elle tient serrée. La voile est envoyée et claque dans le vent : cap au soleil des poètes, au fil de l'eau et des jours.

Nous visiterons de drôles d'escales où se fredonneront des langues mystérieuses et inconnues que nous comprendrons, où comédies et pirouettes éclateront de mille couleurs, où chants et danses nous feront voltiger. Nous reprendrons le large, secoués de vagues et de brises de mers lointaines avant de rentrer au port, les yeux gorgés d'étonnantes images, les oreilles emplies de paroles multicolores, au fil de l'autre...

Francesca Poloniato
Directrice

AU FIL DE L'AUTRE - LE PROJET

Né de la volonté forte, une gageure sans doute, d'irriguer l'action artistique et culturelle loin des schémas habituels, Le théâtre du Merlan, devenu Scène Nationale de Marseille s'est imposé dans les réseaux professionnels et culturels, comme un acteur important de la scène française, son image transcendant celle de sa singulière implantation.


Au fil de l'autre est un projet sur la présence, l'ouverture et le partage :
• Sur ce territoire au nord de Marseille, dans la métropole cosmopolite et, au-delà en France et à l'étranger, Le Merlan sera présent pour porter la parole de l'artiste et de l'art.
• L'ouverture est le pendant de la présence. Le Merlan sera une maison du peuple, ouverte à la rencontre, portée par un engagement fort et généreux : donner l'envie de franchir la porte de l'autre, du différent, de l'étrange.
• Le Merlan sera un espace de partage, lieu de croisements où l'on peut discuter, voir, montrer, prendre un goûter, partager un moment avec un artiste...

Au cœur de ce projet, il y a la Bande, la Ruche, les Voisins, et les complices, présents, ouverts, partageurs.

LA BANDE
Ils sont sept et seront présents tout au long de la saison, ponctuellement ou en résidence. Danse, théâtre, musique, les artistes de La Bande ont en commun leurs désirs de partager leurs envies et leurs imaginaires :

Antonella Amirante > metteure en scène, artiste interprète
Pauline Bureau > auteure, metteure en scène
François Cervantes > auteur, metteur en scène
Frédéric Nevchehirlian > auteur-compositeur, interprète
Mickaël Phelippeau > chorégraphe, danseur
Nathalie Pernette > chorégraphe, danseuse
Céline Schnepf > auteure, metteure en scène

LA RUCHE
La Ruche permettra d'aider des jeunes artistes pour leurs communications, leurs productions, leurs besoins techniques... Nous les accompagnerons pour qu'ils soient programmés et remarqués dans d'autres théâtres. Les trois artistes choisis cette saison sont :


Edith Amsellem > metteure en scène, comédienne
Arthur Perole > chorégraphe, danseur
Fanny Soriano > auteure, metteure en scène, circassienne

LES VOISINS
Les Voisins sont nos proches partenaires, de cœur ou géographiques, qui partagent ou partageront, échangent ou échangerons avec nous : La bibliothèque du Merlan, le Festival de Marseille, Les Centres Sociaux de l'Agora, Saint Gabriel, Les flamants, La Maison des familles, l'UNSS, l'Espace Culturel Busserine, Karwan, la Cité des Arts de la rue, les Théâtres, La Criée, le Théâtre Massalia le Théâtre Nono, et tous ceux qui nous rejoindrons, ainsi que tous les établissements scolaires bienvenus.


LES COMPLICES PARTENAIRES
Mutualisations de ressources, projets partagés, collaborations artistiques... nous tisserons des liens au long cours avec des artistes, des structures culturelles et des festivals.
Trois complicités en marche sur ce début de saison : Alexis Moati avec La Gare Franche, Michel Kelemenis avec KLAP maison pour la danse et Guy Carrara et Raquel Rache de Andrade avec le Pôle Cirque Méditerranée.

En 2014, après le succés de la Trattoria Da Carli, Le Merlan, scène nationale et WAAW ont le plaisir de s'associer une nouvelle fois pour inventer le "Bistrot du Merlan by WAAW".

 

Ouvert 1h30 avant le début des représentations, et jusqu'aà minuit, l'équipe de WAAW vous propose boissons, assiettes froides et plats chauds avec une bonne humeur et une qualité plébiscitées par le public et les artistes depuis janvier 2014.
Alors attardez-vous, croisez les équipes du théâtre et les compagnies au comptoir, assistez aux rencontres avec les artistes... Le Merlan se veut un lieu d'échange et de rencontre, simple et chaleureux !

TARIFS

 

billet à l'unité
plein tarif : 15 € , tarif réduit : 10 €
- de 18 ans : 5 € , minima sociaux : 3 €

tarif famille
5€ pour tous les membres de la famille sur tous les spectacles !
(dans la limite de 2 adultes par représentation)

séance scolaire
de 0 >10 ans : 3 €
de 11>18 ans : 5 €

tarif réduit (accordé sur présentation d'un justificatif de moins de 3 mois) :
- de 25 ans xxx étudiants xxx carte culture Mgem xxx demandeurs d'emploi xxx intermittents xxx familles nombreuses xxx + de 65 ans xxx adhérents FNAC xxx pass Festival actoral xxx pass Festival Parallèle #6 xxx pass Festival Dansem xxx abonnés Théâtre du Gymnase

La Carte d'embarquement
Particulièrement avantageuse, elle vous permet de partager vos places (ou non) avec qui vous voulez, sur un ou plusieurs spectacles de votre choix.
tarif plein : 50 € pour 5 places (soit 10 € la place)
tarif réduit : 35 € pour 5 places (soit 7 € la place)

 

Cette carte est non nominative et valable sur l'ensemble de la saison 2015/2016 (hors spectacles ayant une tarification spéciale).
Elle vous permet également d'obtenir un tarif réduit chez les partenaires : Théâtre Gymnase-Bernardines, Festival Parallèle et sur certains spectacles du Festival actoral, le Théâtre Joliette-Minoterie.

tarifs spécifiques
Groupe (à partir de 10 personnes) : 10 € xxx Comités d'Entreprises : 13 €
Carte Culture (AMU) : - 5 € sur toutes les propositions


LA NAVETTE RETOUR
navette gratuite pour un retour en centre-ville et vers les métros :
> départ 30 min après les représentations
> arrêts : Métro Saint-Just, Cinq avenues, Canebière/Bourse, Préfecture et Castellane.


Accès en navette gratuite aller et retour. En savoir plus
BUS 32 - 34 / arrêt Mérimée-Corot
BUS 53 - 27 / arrêt théâtre du Merlan

Vous n'aimez pas le théâtre, la danse contemporaine est pour vous une abstraction totale, les performances et autres interventions artistiques vous laissent de marbre ?
Allez faire un tour au Merlan !

Vous deviendrez un amateur de spectacle vivant en recherche d'étonnement et de découverte ?
Vous y verrez de la danse, du théâtre, du cirque, des lectures, du cinéma, et nous avons des raisons de penser que vous allez y prendre du plaisir.

 

Le théâtre du Merlan est situé dans un « centre urbain », abritant un grand centre commercial.

Le bâtiment du théâtre est né de l'urbanisation des années soixante, soixante-dix qui a structuré les 13ème et 14ème arrondissements de la ville : les cités des quartiers nord. La réalisation du théâtre du Merlan a été opérée dans ce contexte, en 1976. En effet, c'est à l'issue d'une négociation au début des années soixante-dix, entre la municipalité et des promoteurs immobiliers qui souhaitaient l'implantation d'une galerie marchande dans ce secteur de la ville, que 2000 m2 de « surface sociale » ont vu le jour.

Cet espace de « surface sociale », qui n'avait pas de prédestinations initiales particulières, a été investi dans un premier temps par les travailleurs sociaux. Très vite l'arrêt du travail social a laissé vacant un espace très vite occupé pour une première expérience de théâtre sur le site. Dans une dynamique de recherche d'utilisation de ces nouveaux espaces et de projets de services pour le quartier, Jean-Pierre Daniel, alors animateur social de ce secteur, y implante dans des conditions très difficiles une action culturelle pour la promotion du cinéma et du théâtre.



Dans les années quatre-vingt, cette expérience a pris la forme d'un théâtre de ville qui a perduré jusqu'en 1992, dirigé par Renaud Mouillac. Cet espace théâtrale était particulièrement fermé aux quartiers nord. C'est en 1992 que le Maire, Robert Vigouroux, a fait une demande auprès du ministère de la Culture et de la Communication pour la création d'une scène nationale à Marseille, à cet endroit là. C'est ainsi que très vite après la naissance du label de scène nationale, et conformément à la procédure, un appel national à candidature pour la direction du théâtre du Merlan - scène nationale à Marseille a été lancé en 1993.

Alain Liévaux prend alors la direction de ce théâtre pendant 10 ans, autour d'un projet très engagé politiquement, avec un tel engagement vers les cités qu'il en fera une scène nationale de quartier. Alain Liévaux part à la fin de la saison 2002-2003. Nathalie Marteau prendra sa succession jusqu'au 30 juin 2014 avec un projet pluridisciplinaire centré sur le corps et le vagabondage.

En février 2015, Francesca Poloniato est nommé à la direction de la scène nationale. Arrivée de Vénétie à Nantes, à l'âge de cinq ans, Francesca Poloniato, revendique à la fois sa double culture et son intégration grâce à l'école républicaine. Plus tard, à travers son premier emploi d'éducatrice spécialisée, l'impérieuse nécessité d'une pratique culturelle s'impose à elle, le rôle de l'art et de l'artiste lui apparaissant vital dans l'humanisation d'une société matérialiste dont les repères s'étiolent. Francesca Poloniato amène des jeunes en difficulté à prendre la parole et à se sentir mieux à travers un travail avec des artistes et cette expérience professionnelle renforce ses convictions et ses engagements. Ses aspirations la conduisent à rejoindre successivement Claude Brumachon au Centre Chorégraphique National de Nantes (1995), puis Didier Deschamps au Ballet de Lorraine (2000) et, enfin, Anne Tanguy à la Scène Nationale de Besançon (2011).

 

 

LE MERLAN, SCÈNE NATIONALE

Avenue Raimu

Centre Commercial Carrefour le Merlan

Marseille 13014

+33 4 91 11 19 30 / 20

www.merlan.org

les waamis en Parlent

RDV au Merlan hier pour aller voir les ombres blanches avec quelques amis. Le Merlan est une très jolie scène, avec un personnel sympathique et un café/bar en sortie :)
En revanche nous avons été déçu par le spectacle que nous pensions dans un premier temps être du théâtre et non de la danse contemporaine. De plus ce spectacle est plein de bonnes idées novatrices... Mais pas exploité jusqu'au bout, les scènes sont redondantes et traînes en longueur ce qui finit pas agacer... On sort de là frustré en se demandant pourquoi la troupe n'a pas exploité son potentiel... Bref, dommage.

+++ : prendre la navette pour aller boire l'apéro à St Henri avant le spectacle !